AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Un informateur à même la boîte # ELLIE R. & SARAH.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

AdministrateurAdministrateur

Age : 25
Sexualité : Hétéro
DC/TC : Antoine Lemay
Crédits : Bazzart et Tumblr

MessageSujet: Un informateur à même la boîte # ELLIE R. & SARAH. Mer 4 Jan 2017 - 21:32


Un informateur à même la boîte


Seether ▽ 'cause i'm broken, when i'm open, and i don't feel like i'm strong enough
Le téléphone de Sarah avait sonné plus tôt qu'à l'habitude. Il devait être environ deux ou trois heures du matin. Heureusement qu'elle était encore en devoir, sinon elle l'aurait bêtement laisser sonné. La voix d'une femme retentie au bout de la ligne. Elle ne lui était pas étrangère, mais Sarah n'aurait pas pu dire qui lui téléphonait. Était-ce la jeune femme qu'elle avait sauvé en début de semaine? Était-ce une qui voulait la remercier? Sarah attendit passivement que la femme s'explique. Elle lui donna rendez-vous derrière le Berlin Nightclub. Disons que la dernière fois que Sarah y avait été, ça c'était plutôt mal terminé pour elle: deux côtes cassés et une petite hémorragie interne. Elle s'en était remis bien rapidement et on l'avait mise au travaux légers. Rien de bien compliqué. Sarah avait beau expliqué à la dite femme au bout de la ligne qu'elle ne pensait pas pouvoir l'aider, celle-ci insista et prononça le nom de Beth. Il n'y avait pas à dire, la femme savait quoi dire pour toucher la corde sensible de Sarah. Était-il arrivé quelque chose à sa soeur? Jackson l'avait-il fait payer pour sa petite excursion au chevet de sa soit disant mère malade? Des tonnes de questions se bousculait dans la tête de Sarah. Elle prit rapidement son manteau et quitta le bureau en trombe.

Sarah avait son arme de service après sa ceinture, elle en avait également une caché dans son jeans. On était jamais trop armé dans ce genre d'endroit. Elle mit son badge bien en évidence après sa ceinture et sortie de la voiture qu'elle venait de garé à trois coins de rue du bar. Si les gars de Jackson voyait ça, il pourrait sans doute rapporter que Sarah était dans le quartier, mais pas forcément qu'elle était juste à côté de leur établissement. Sarah se rendit sur le côté de la bâtisse par la ruelle. Son coeur battait à tout allure. Et si c'était une ruse de Jacks pour se débarasser d'elle une fois pour toute? Personne ne savait qu'elle était là et Rapahel lui avait pourtant fait juré de ne plus faire de tel intervention depuis la dernière qui avait mal tourné. C'est alors que Sarah entendit la porte du bar s'ouvrir. Le coeur de Sarah fit un bond puis se calma très rapidement puisque c'est une jeune femme blonde, à peu près de sa taille qui sortie. «C'est toi qui m'a téléphoné?» lâcha simplement Sarah. Elle voulait faire vite. Ce n'est pas parce qu'elle fait sa femme forte devant sa soeur qu'elle l'était forcément. Après tout, qui serait vraiment sans peur face à de telles menaces?[/b]
(c) AMIANTE


_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Féminin Sexualité : Hétéro
DC/TC : Nop :)
Crédits : Ou je prendrai 8)

MessageSujet: Re: Un informateur à même la boîte # ELLIE R. & SARAH. Mar 10 Jan 2017 - 20:47

Un informateur
à même la boîte

   
       grande icone  grande icone
     
J’ignores vraiment ce que je fais ici. Il fait noir, l’humidité est tombée et je ne suis pas du tout à l’aise dans cette ruelle. Je pourrais tellement être au chaud dans les bras de mon homme… Mais non, je décide de vouloir sauver le monde, ou plutôt ma collègue. Il ne faut pas croire que mon initiative va réussir à changer quelque chose, mais j’en ai marre de voir la vie de Beth se détériorer de la sorte. Il faut avouer que c’est elle qui m’a ramassé à la petite cuillère a mon retour à Toronto. C’est à mon tour maintenant… Oh mon idée était pleine de bon sens, 3 heures plus tôt lorsque j’ai pris mon courage à deux mains en appelant la sœur de Beth. Enfin, sa sœur adoptive. J’ai dit qu’elle est de la police? De plus, avec son oncle qui travaille dans un domaine pas très très… non en fait, aucunement recommandable, je me dois de la sortir de la…

Je remonte le capuchon de ma veste sur mon crane, cachant mon visage à la morsure de la nuit. J’ignore réellement pourquoi je lui ai donné rendez-vous ici… Non en fait, je sais pertinemment pourquoi. Selon Beth, il devrait y avoir magouille de drogue justement dans ce bar. Et si je me fie à ma montre, dans 1heure bien précisément. Étant policière, et sur les lieux, elle pourrait surement faire quelque chose. Moi tant que quelqu’un essais d’éliminer ces mafieux, mieux je me porterai, et Beth me remerciera surement. Je risque gros si on me reconnait, puisque je suis quand même connue d’eux dû à mon nouveau métier de barmaid. Mais de voir une jeune femme que je peux presque catégoriser d’amie venir travailler avec des bleus sur les bras et le visage boursouflé, je ne peux que faire crier la justicière en moi. Par chance qu’Alessio n’est pas au courant de mon action, il me l’aurait fortement interdit. Je connais son passé trouble, alors il sait que ces gens ne sont pas des gens à attaquer personnellement. Mais c’est plus fort que moi. Je ne peux que mordiller mes ongles en attendant que cette Sarah survienne. Mes yeux viennent se poser sur la porte devant moi. Et si quelqu’un me guettait de l’intérieur? Il faudrait que j’en aille le cœur net avant d’oser parler. Mes pieds se trainent lentement vers la porte et finit par l’ouvrir. Par chance, personne n’est présent. Les gens sont tous dans le bar, ne portant pas attention à une pauvre jeune femme qui semble sortir de la rue avec ses vieilles fringues. Je soupir de soulagement et finit par sortir jusqu’à temps que je vois une silhouette dans l’ombre. Mon cœur se mets à battre à toute allure. Mais calmes toi Ellie… elle est là pour t’aider. Je prends une bonne respiration et descend tranquillement les deux marches, lève tranquillement les mains pour venir abaisser ma capuche. Je reste cependant surprise devant cette Sarah. Je ne sais pas pourquoi, mais je la pensais moins… fille?

En effet, c’est moi qui vous ai appelé. En fait, j’ai volé votre numéro à ma collègue… Je suis réellement désolé de vous déranger à cette heure, mais je ne sais réellement plus quoi faire. Beth est en train de se laisser mourir à petit feu à cause de ses idiots et je dois faire quelque chose. Il l’a battu, ce n’est pas possible de battre celle qu’on aime. Et elle ne fou rien! Rien! Mais elle est prise. Prise au piège. Son oncle est de la mafia. Elle est prise. Je ne peux rien faire, rien faire sauf parler. J’ignores ce que vous savez sur elle. Ce que je sais sur vous est que vous êtes sa sœur adoptive et que vous êtes de la police. Mais je suis prête à parler, prête à dire ce que je peux dire. Tant que je reste dans l’anonymat. Oh et en passant, deal de drogue, gros deal, dans une heure derrière cette porte. Je dis sa je dis rien!


Je me mets à parler vite, à dire ce que je pense, à paniquer. Je me mets à la place de Beth, comment elle doit se sentir mal. J’essaie aussi de me conditionner à ne pas parler d’Alessio. Certes, il n’est plus dans les magouilles, mais on ne sait jamais.

   
feat. Ellie & Sarah
made by guerlain for bazzart

_________________
❝ We will never get a better chance than this ❞

Tu peux tenter de mentir à ce qui se trouve dans ta tête, mais tu ne pourras jamais mentir à ce qui se trouve dans ton coeur. ×
BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas


avatar

AdministrateurAdministrateur

Age : 25
Sexualité : Hétéro
DC/TC : Antoine Lemay
Crédits : Bazzart et Tumblr

MessageSujet: Re: Un informateur à même la boîte # ELLIE R. & SARAH. Mar 17 Jan 2017 - 13:20


Un informateur à même la boîte


Seether ▽ 'cause i'm broken, when i'm open, and i don't feel like i'm strong enough
Sarah se retrouva sur les lieux d'où son histoire avait commencer quelques jours avant: le berlin Nightclub. Cette boîte de nuit appartenait au beau-père de Beth: un homme qui faisait à faire avec la mafia italienne. Sarah avait promis à Raphael de ne pas retourner sur les lieux, en tout cas, pas sans être armé et être accompagné de plusieurs autres corps policiers afin d'arrêter les hommes qui y travaillaient à faire autre chose que de vendre de l'alcool. Évidemment, Raph devait se douter que Sarah n'arrêterait pas tant qu'elle n'arriverait pas à les faire coulé, tous autant qu'ils étaient. En route vers le bar, Sarah cru tout d'abord que l'appel anonyme aurait pu être un piège afin qu'ils puissent se débarasser d'elle une fois pour toute, mais son petit doigt lui dit de se fier à son instinct. La voix qu'elle avait entendue était pleine d'inquiétude et de questions.

C'est pourquoi Sarah se rendit sur place. Non pas sans stress. Elle avait marché dans le silence, la main gauche sur son arme, prête à dégainer dès qu'il y aurait quelque chose qui tournerait mal. Elle n'était pas sans stresse du à son bête ''accident'' de parcours. C'est alors qu'elle vit une jeune femme dans le fond de la ruelle. Enfin, cela semblait être une femme par la posture et le physique: petite et menue. Elle portait un polar à capuche. Sarah s'en approcha et l'itnerpella. Très rapidement, elle lui déballa tout ce qu'elle savait à propos du trafic de drogue. Sarah resta sans voix. Elle avait de la difficulté à voir son visage dans l'obscurité, elle s'en rapprocha donc. Elles pouvaient entendre le son de la musique au travers de la bâtisse. «T'as vraiment pas peur de te faire descendre toi!» dit Sarah en haussant les épaules. Il fallait vraiment n'avoir peur de rien afin de tout balancer comme ça sans vraiment être certaine qu'elle n'était pas suivit et ou écoutée. Sarah s'approcha à nouveau d'elle. Elle voulait voir le visage de la jeune femme. Elle vit des cheveux blond. Elle semblait avoir environ le même âge que Beth. Tout ça était difficile à dire. « Dit m'en plus au sujet de la drogue...» dit Sarah. Le reste, elle connaissait trop bien l'histoire, mais elle ne voulait pas impliqué une pauvre jeune femme comme ça. « Non, non. Jamais personne ne me dérangera quand il s'agira de Beth.» Sarah baissa les yeux et osa continuer « Il y a bien longtemps que je suis au courant de tout ce qui se passe chez elle. Mais si tu connais Beth, tu sais comment elle est : Fière. Elle ne veut en aucun cas que nous nous introduisons dans son monde...» Sarah soupira : « Elle ne veut pas de mon aide et j'aurai beau dire ce que je veux, elle n'acceptera pas plus. J'imagine que ce sera peut-être différent avec toi.» Sarah entendit du bruit. Une poubelle qui bougea. Elle sortie son pistolet. Un chat sortie et vint se frotter sur sa jambe. Elle soupira de soulagement « Je t'avouerais que de parler de tout ça ici m'inquiète un peu. Es-tu certaine que tu n'as pas été suivit? Qu'ils ne t'ont pas mis sous écoute ou peu importe?»
(c) AMIANTE


_________________
+we sloow for no one+
Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Féminin Sexualité : Hétéro
DC/TC : Nop :)
Crédits : Ou je prendrai 8)

MessageSujet: Re: Un informateur à même la boîte # ELLIE R. & SARAH. Jeu 19 Jan 2017 - 17:08

Un informateur
à même la boîte

 
      grande icone  grande icone
   
J’hausse les épaules à mon tour lorsqu’elle insinue que je suis suicidaire. Non je ne le suis pas, mais j’en ai marre. Je sais, je pourrais tout simplement démissionner et faire l’autruche sur ce qui se passe. Mais le côté honnêteté que mes parents m’ont inculqués dès ma naissance y est pour quelque chose. Bon, eux ne l’étaient pas, mais c’est une autre histoire. Et surtout le fait que je suis maintenant dans la boîte. Démissionner de là, de mon plein gré, attirerait des doutes sur mon implication réelle dans le business et sur mon intégrité. Je ne veux aucunement qu’ils remontent à ma gamine. Ils auraient surement des soupçons... Alors autant rester impliquée et marchander pour avoir un avenir sécuritaire pour ma petite famille. J’en viens à me demander si le côté téméraire de mon copain ne commence pas à déteindre sur moi.

Avant de continuer, je tiens à dire que je suis prise la dedans sans le vouloir. Je veux être certaine que moi et ma fille resteront anonymes. J’ai des droits que je tiens à faire respecter. En échange je dirai tout ce que je sais. Ils doivent être arrêtés. Je n’ai pas fait le droit pour servir ceux que je veux mettre derrière les barreaux.

Mon petit côté avocate qui ressort. Parfois, je devrais apprendre à me la fermer. Je ne suis pas en situation pour donner des ordres. Cependant, je soupir de soulagement lorsque cette Sarah dit que rien ne la dérangera pour Beth. Cela me confirme qu’elle la connait et tient à elle. Mais une chose me dérange. Elle est au courant depuis un moment et n’a rien fait? Elle est de la police non? Je commence à me demander si je n’ai pas trop parlé et recule de quelques pas lorsqu’elle se rapproche. Je commence à vraiment regretter d’être ici. Mauvais plan tout ça. Vraiment un mauvais plan. Je tente de garder mon calme mais sursaute lorsqu’un chat surgit de derrière une poubelle. La main sur le cœur, je laisse échapper un juron avant d’abaisser ma capuche. Disons que la vue est obstruée par les tissus. Et lorsque je vois l’arme de la policière sorti quand je repose mes yeux sur elle, je réalise totalement ce que je viens de faire. Mes jambes se ramollissent et j’avale difficilement ma salive. Normalement, je défends les gens, je ne suis pas celle qui doit être protégée. Je regarde la porte dès qu’elle demande si nous ne sommes pas suivies et hoche affirmativement de la tête.

J’en suis sure, mais tu as raison. Mon idée était totalement idiote de te donner rendez-vous ici. Je terminais mon quart de travail alors… je trouvais cela logique. Et pour l’écoute, je suis certaine de ne pas l’être. Être en relation avec Beth à ses avantages… Partons alors. Tu me permets de te tutoyer? Tu vas pouvoir m’expliquer alors comment cela que tu es au courant pour Beth mais qu’aucune plainte n’ai été portée sur cet idiot?

 
feat. Ellie & Sarah
made by guerlain for bazzart

_________________
❝ We will never get a better chance than this ❞

Tu peux tenter de mentir à ce qui se trouve dans ta tête, mais tu ne pourras jamais mentir à ce qui se trouve dans ton coeur. ×
BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un informateur à même la boîte # ELLIE R. & SARAH.

Revenir en haut Aller en bas

Un informateur à même la boîte # ELLIE R. & SARAH.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le Courtier (chapitre 1 : simple informateur ? )
» L'informateur ennemi
» De dealer à informateur [Zéphyr Aït-Malek]
» Rislon Milloin: Informateur
» Journal d'insultes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toronto City :: The City :: North End :: • Berlin Nightclub-